l'air du temps

x

suggestions
MenuNouveautéslieux sacrés, haut-lieuxHaut-lieux en photoen vitrine
........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

entre Beltaine et le solstice d'été
La rubrique "l'air du temps" est actualisée chaque 15 du mois.
Vous-y trouverez des informations concernant le caractère des semaines à venir, les particularités énergétiques de la saison et les fêtes ancestrales qui jalonnent le cycle annuel. En tant que chamane je vis étroitement avec l'évolution de la nature et me place quotidiennement en accord avec l'esprit du moment.
J'espère avec mes considérations sur l'air du temps permettre à mes visiteurs de faire chaque mois leurs propres découvertes.

L'air du temps empreint de douceur et de forces fécondes qui régit le passage d'avril à mai, perdure tout au long du moi de mai.
En matière de projets il est recommandé durant ces semaines de tester ce que l'on a entrepris depuis la chandeleur, il s'agit d'écouter sa voix intérieure, afin de s'assurer que l'on est vraiment en accord avec soi-même.
Avec Beltaine ce sont le coeur et l'intellect qui se rencontrent. Là où les éléments solides et liquides se rencontrent, où l'eau féconde la terre, là se trouvent des endroits propices pour trouver l'inspiration de cette saison débordante de forces. L'activité des elfes et fées s'accentue durant le mois de mai. La communication est en effet dans l'air du temps : astrologiquement c'est l'époque des Gémeaux, le règne du "messager ailé des dieux" Mercure.

Le temps plutôt frais de la mi-mai ne doit pas surprendre : c'est le temps des saints de glace, qui débute le 11 mai avec Saint Mamert, suivi de Saint Pancrace, Saint Servais, Saint Boniface et Sainte Sophie le 15.
Les paysannes le savent bien, c'est à partir du 16 mai que l'on peut sans souci sortir les géraniums. Il est intéressant à ce propos de remarquer que l'été (époque libre de gel par excellence) commence dans la tradition chinoise ce même 16 mai, à l'encontre de l'été des Européens qui commence avec le 21 juin le jour même, où la durée du jour commence à diminuer. A mon sens le début de l'été le 16 mai est amplement plus logique que le 21 juin qui se situe chez les chinois au centre de la saison d'été. La tradition chinoise compte ainsi 5 saisons :
été - du 16 mai au 27 juillet
arrière-été - du 28 juillet au 3 octobre
automne - du 4 octobre au 21 décembre
hiver - du 22 décembre au 3 mars
printemps - 4 mars au 15 mai

Durant la deuxième moitié de mai les températures augmentent sensiblement : c'est l'époque des foins. La première moitié de juin est généralement marquée par un net rafraichissement, connu en Suisse allemande sous le nom de Schafskälte (les frimas des moutons). En Suisse Romande on nomme ce phénomène climatique récurrent la rebuse. Selon les recherches de MétéoSuisse la rebuse est particulièrement reconnaissable dans les courbes de températures de la première moitié du XXe siècle et se situe très précisément aux alentours de la mi-juin. Si une baisse significative des températures se produit encore souvent entre le 11 et le 13 juin, nombre de sources et ma propre expérience prennent en compte la période du 4 au 20 juin comme rebuse. Cette singularité climatique trouve son origine dans le fait que le continent européen est fin mai déjà bien réchauffé, tandis que l'océan reste très frais. En conséquence une dépression se creuse au-dessus du continent et attire du Nord-Ouest de l'air polaire. La limite des chutes de neige descend alors vers 1'800 mètres, parfois même en-dessous.


la lumière du mois de mai : douceur et activité débridée
"Lichtspiele" ("jeux de lumières") 2013 acrylique sur torchon 50 x 35 cm

L'air du temps empreint de douceur et de forces fécondes qui régit le passage d'avril à mai (Beltaine), perdure tout au long du moi de mai.
La dynamique du printemps s'intensifie durant le mois de mai pour atteindre son paroxisme au solstice d'été. Intérieurement c'est le moment de ne pas se laisser emporter par l'activité débridée de la nature.


mai-juin, c'est aussi l'éveil de la nature dans les alpes bernoises.
Ici
Chaltebrunnen dans la vallée de Rosenlaui,
qui fourmille de haut-lieux empreints de mystère et d'une force brute encore épargnée par le tourisme de masse.
Vous y irez de découverte en surprise - le détour en vaut vraiment la peine.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
home Instagramsommet de la pagelinksen vitrine
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
aktualisé le 15.05.2020
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx